vous êtes ici : accueil > INFOS DGFIP > Actualité DGFIP

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Envoyer le lien à un ami
  • Imprimer le texte
Document à télécharger

Evolution formation : modification scolarité, PACNUM, Congé Formation Professionnelle

Un groupe de travail s’est tenu le 8 septembre 2022 concernant la Formation Professionnelle, entre les syndicats nationaux et l’administration. Vous trouverez ci-joins la déclaration liminaire du groupe de travail.

A l’ordre du jour 3 fiches sont proposées à la discussion :
 Fiche 1 : Évolution de l’ingénierie pédagogique en formation initiale Scolarité des contrôleurs stagiaires 2022/2023.
 Fiche 2 : Le parcours apprenant compétences numériques (PACNUM).
 Fiche 3 : Le compte personnel de formation.

Fiche 1 : Évolution de l’ingénierie pédagogique en formation initiale Scolarité des contrôleurs stagiaires 2022/2023.

La direction de l’ENFiP a décidé la mise en place d’une journée de cours en autonomie pour les contrôleurs stagiaires (dès la rentrée d’octobre 2022) et pour les inspecteurs stagiaires pour la rentrée prochaine (2023).

En clair, les cours suivis sur cette journée flottante (d’une semaine à l’autre qui peut être divisée en 2 demi-journées) ne seront pas dispensés par un enseignant. Ils se dérouleront en dehors des établissements de l’ENFiP sauf en cas de problème de connexion. Dans ce cas les stagiaires se verront mettre à disposition les salles de bibliothèques... alors même que les bibliothèques deviennent une denrée rare dans les établissements de formation.

Cette nouvelle forme d’apprentissage représente 54 heures sur les 257 heures de la partie Socle et 37 heures sur les 350 heures de la partie Blocs Fonctionnels de la formation. Les chargés d’enseignement devraient dispenser des cours d’approfondissement en présentiel en complément de ces cours en autonomie dans la plupart des cas... Une fois de plus un gros travail de réécriture est demandé aux chargés d’enseignement afin d’adapter ces séances digitalisées au format digitalisé. Comme lors des scolarités précédentes, le vendredi après midi devrait continuer à être libéré.

L’administration justifie ce choix, pour prendre en compte, dans la formation initiale, l’entrée dans l’ère du numérique. Elle indique que la généralisation du télétravail dans les services implique ce choix pour que les stagiaires se projettent dans l’avenir, le distanciel devenant courant règle. Désormais la digitalisation est partie intégrante des fondamentaux que les agents de la DGFiP devront maîtriser.

Le directeur de l’ENFIP précise que les acquis de la période Covid permettent de mettre en place cette réforme et se dit pouvoir compter sur la capacité des enseignants à prendre en charge ce nouveau sujet.

Pour autant, l’administration qui déclare vouloir « faire aussi bien que possible », dit également « s’attendre à rencontrer des difficultés » et admet « on va pas y arriver du premier coup » !!

Intervention de la délégation CGT finances publiques :
Nous découvrons aujourd’hui, à moins de 3 semaines de l’arrivée des CS, que ce dispositif sera mis en place en octobre sans avoir pris le temps de tester/expertiser la faisabilité de ce changement de paradigme en termes de pédagogie notamment alors même que l’administration admet que cela ne sera pas parfait !!

Encore une fois, ce sont les stagiaires qui vont essuyer les plâtres et se verront pénalisés si le dispositif n’est pas efficient dès sa mise en place. Et malheureusement l’expérience de la crise Covid ne nous pousse pas à l’optimisme...

De manière constante, les retours d’expériences des 2 dernières années mettent en exergue le rôle majeur d’une scolarité en présentielle. Même en faisant l’impasse sur les innombrables problèmes de connexion et d’ordre technique les stagiaires ont eu beaucoup de difficultés à assimiler, maîtriser un enseignement décontextualisé. L’assimilation des cours en autonomie prend bien plus de temps que celui calibré pour les séances en présentiel. Les remontées que nous avons eus, font état de l’absolue nécessité d’une interaction stagiaires/stagiaires et apprenants/sachants pour assimiler les connaissances.

Encore une fois, ce seront les chargés d’enseignements surchargés de travail lié à la période Covid et à la mise en place de la formation rénovée des contrôleurs stagiaires qui sont mis à contribution, les retours sont des plus alarmants : les profs ne connaissent toujours pas les cours/matières à digitaliser pour la partie Bloc fonctionnel et le nombre d’heure exact à digitaliser. Il semblerait d’ailleurs que cette volumétrie ait été sous évaluée. Enfin l’administration n’est pas sans méconnaître que la fatigue et la démotivation se font sentir dans les équipes et la santé des agents est en jeux !

C’est pourquoi, la CGT est opposée à une formation initiale en distanciel, qui pénalise les chargés d’enseignements comme les agents suivant cette formation.

Fiche 2 : Le parcours apprenant compétences numériques (PACNUM).

Présentation du dispositif : face à l’évolution des pratiques et usages liés à la transformation numérique, l’accompagnement à l’acculturation des agents du Ministère des Finances au numérique constitue un enjeu majeur de la politique ministérielle des ressources humaines, s’appuyant à la fois sur la mise à disposition de formations et d’outils numériques adaptés.

Cette stratégie ministérielle repose sur un plan d’action articulé sur les cinq axes suivants :
 Évaluer les compétences numériques des agents ;
 Impliquer les agents dans les enjeux et usages du numérique par des actions de communication ;
 Faciliter l’accès à la culture numérique ;
 Concevoir une offre de formation adaptée aux agents et aux managers ;
 Développer un environnement favorisant l’innovation dans le domaine des Ressources Humaines et l’appropriation des outils numériques.

L’ensemble du dispositif sera opérationnel fin 2022-début 2023 et se traduira par :
 Une identification des besoins professionnels et une évaluation des niveaux de compétences numérique de chaque agent ;
 Et un accompagnement personnalisé de proximité débouchant sur des actions de formation adaptées.
Dans ce cadre, le Secrétariat Général a élaboré le parcours apprenant de compétences numériques, dit « PAC-Num ». Il s’agit d’un dispositif personnalisé d’évaluation des compétences et d’accès aux formations les plus adaptées aux attentes et aux besoins de « métiers » des agents du MEFR.
La direction générale se déclare satisfaite de la mise en place de ce dispositif.

Intervention de la délégation CGT finances publiques :
Même si l’intention est louable, plus de 20 ans après l’informatisation et l’ouverture à la culture numérique, le ministère et la direction générale se préoccupent enfin de mesurer l’acculturation au numérique des agents...il était temps !! Combien d’agents perdus face à l’introduction du numérique à la DGFiP se sont retrouvés isolés mis en difficulté dans l’accomplissement de leurs missions ?

Justement en parlant d’isolement, l’instrument de mesure à l’acculturation se fait par le biais d’une autoévaluation ! Les formations proposées seront des e-formation auxquelles les agents devront s’inscrire en ligne bien sur ! On a un peu l’impression de tourner en rond !!

Sur la question de la mise en difficulté dans l’exercice des missions, sur la partie connaissances des outils informatiques, 53% des participants ne dépassent pas le niveau novice ! Cela pose question !

Pour la CGT, l’accompagnement personnalisé doit passer par des formations en présentiel en premier lieu. Suite à l’évaluation de l’agent, il est nécessaire d’instaurer un accompagnement dans le cadre de la formation mais également afin de ne pas laisser des agents en situation d’échec.

Il est urgent également de mettre les applications professionnelles à niveau, en instaurant notamment l’inclusion numérique pour les collègues en situation de handicap et en les adaptant au contexte de demandes croissante de télétravail.

Fiche 3 : Le compte personnel de formation.

Le compte personnel de formation (CPF) est un dispositif permettant un financement des actions de formation continue pour une présentation du dispositif .

Intervention de la délégation CGT finances publiques  :
Dans un monde du travail en pleine mutation et la fonction publique n’est pas épargnée (réformes incessantes avec les suppressions d’emplois, la remise en cause des droits et garanties des personnels et la liste est longue...) la formation en cours de carrière est un des axes majeurs de réorientation professionnelle pour les salariés frappés par les restructurations, les transferts de missions et les suppressions d’emplois.

La formation professionnelle en cours de carrière doit être à la hauteur des enjeux tant pour les employeurs que pour les salariés. Le dispositif proposé dans la fonction publique ne répond que très partiellement à ces besoins : nombre d’heure et indemnisation des frais de formation largement insuffisants.

De plus, la DGFiP traîne les pieds pour appliquer les dispositions prévues dans le dispositif Compte Personnel de Formation (CPF) : méconnaissance des règles par les services RH, restrictions du droit des agents, refus arbitraire, dotation de financement inclus dans la Dotation Globale de Fonctionnement des Directions et autant le dire utiliser pour autre chose !! la liste est longue !!

Dans les faits, le CPF est aujourd’hui très majoritairement utilisé pour préparer les concours avant utilisation des jours épargnés sur le CET et la CGT condamne cette remise en cause du droit à congés.

Réponse de l’administration  :
Effectivement il y a un sujet en terme d’information et de connaissances des règles, il faut faire un gros effort d’animation et de formation dans le réseau. Pour autant, il indique qu’il existe une FAQ dans Nausicaa.

Olivier Rouseau admet que le financement pris dans la DGF ne devrait pas être un refus en soi d’accorder un congé formation professionnel.
Enfin concernant l’obligation de poser les jours épargnés sur le CET avant les heures accumulées sur le CPF il rappelle que c’est la règle qui prévaut au niveau interministériel et qu’il va faire remonter nos demandes.

cr_gt_du_8_09_22
Decla liminaire

Article publié le 21 septembre 2022.


Politique de confidentialité. Site réalisé en interne et propulsé par SPIP.